De nos jours, il est fort de constater que de plus en plus de personnes se tournent vers l’auto entrepreneuriat. Car, contrairement à la création d’une société, avoir un statut d’auto entrepreneur est moins conditionné. Néanmoins, vous pouvez exercer votre métier d’architecte d’intérieur en auto entrepreneur et être salarié en même temps. Il est aussi possible pour vous d’accumuler un statut d’auto entrepreneur et de chômeur.
Cependant, certaines conditions s’appliquent pour devenir un architecte d’intérieur. Si vous êtes déjà un chef d’entreprise et que vous êtes affilié à la sécurité sociale, il sera impossible pour vous d’avoir le statut d’auto-entrepreneur.

Les missions d’un architecte d’intérieur auto entrepreneur

Les architectes d’intérieur auto entrepreneur sont appelés à travailler pour des particuliers, mais aussi pour des institutions privées ou publiques qui veulent aménager leurs intérieurs ou en changer le décor. Il peut en outre s’agir de la rénovation d’une surface d’intérieur d’un bureau, d’une cuisine, d’une salle de bain ou encore d’un salon aménagé. Bien sûr, les retouches seront faites en fonction du style que le client voudra.
En effet, un architecte auto entrepreneur se doit de comprendre la volonté de son client. Il travaille avec un visuel 3D pour une meilleure projection. Un architecte d’intérieur a également pour mission de faire les travaux qui lui sont donnés. Bien sûr ces travaux se feront en fonction du budget proposé par le client. En somme, il a pour mission de concevoir des espaces esthétiques qui seront confortables et fonctionnels.

Les conditions pour devenir architecte d’intérieur

Si vous avez pour objectif de devenir un architecte d’intérieur en auto entrepreneur, alors voici certaines conditions que vous vous devez de respecter.
Il faut que vous ayez au moins un Bac + 4 ou + 5 pour pouvoir exercer le métier d’architecte intérieur ;

  • Il faut avoir un diplôme d’une école reconnue par le CFAI
  • Il faut avoir un DSSA (diplôme supérieur d’art appliqué) en architecture d’intérieur et création de modèles ;
  • Il faut avoir un DNSEP qui est le diplôme national supérieur d’expression plastique. Ce diplôme s’obtient généralement 2 ans après la fin des études.
  • Enfin, il vous faudra également un diplôme d’architecte d’intérieur obtenu dans une école privée spécialisée.

Combien gagne un architecte ?

Pour un jeune architecte nouvellement diplômé et travaillant dans une agence, son salaire brut avoisinera les 2200 euros. Par compte pour un architecte qui exerce à son compte, son salaire dépendra de la taille de son entreprise et des clients qu’il y reçoit. On peut donc dire que leurs revenus peuvent varier entre 4000 et 6000 euros.

Le salaire d’un architecte d’intérieur en auto entrepreneur

Le salaire d’un architecte en auto entrepreneur est calculé sur le pourcentage des dépenses totales effectuées par le client pour la rénovation de la pièce d’intérieur, ou encore en fonction de ses honoraires de la journée. Son salaire peut être également déterminé sous forme de forfait.
Cependant, vous devez faire en sorte que vos chiffres d’affaires annuels ne dépassent pas les 72 500 euros au risque de perdre votre statut d’auto entrepreneur.

Les débouchés

Un architecte auto entrepreneur embrasse de nombreux débouchés allant de l’architecture au design d’intérieur. Il peut travailler pour des particuliers, pour des institutions privées ou publiques, ou pour tous en même temps. Les architectes d’intérieurs peuvent également se former pour une spécialisation dans l’aménagement des bâtiments tels que ; les hôpitaux, les églises, les crèches. Ils ont également la chance d’être parfois appelés par certaines marques de vêtements ou autres pour le réaménagement de leurs locaux lors de certaines manifestations ponctuelles.

Comment s’inscrire pour devenir architecte d’intérieur en auto entrepreneur ?

Devenir architecte d’intérieur revient à respecter certaines modalités de votre auto-entreprise. Vous vous devez donc de suivre une démarche très simple composée d’un certain nombre d’étapes précis. Et ce n’est qu’après cela que vous disposerez d’un numéro de siren attestant ainsi l’existence et la crédibilité de votre entreprise.
Par conséquent, à ce niveau vous ne pourrez pas déjà vous considérer comme un architecte auto-entrepreneur car vous allez d’abord devoir vous inscrire selon l’ordre des architectes. Les étapes à suivre sont donc les suivantes :
La première étape est d’envoyer votre dossier d’inscription au conseil Regional de l’Ordre des architectes dépendamment de votre local professionnel. Celui-ci devra être composé d’une copie de votre diplôme et des frais d’inscription d’une somme de 300 euros :
Après le dépôt de votre dossier, le Conseil vous donnera une réponse par message ou par appel. La réponse est généralement donnée deux mois après l’étude de votre dossier. Si elle est favorable, vous recevrez votre carte professionnelle et pourrez ainsi commencer à exercer dans les jours qui suivront ;
Comme ultime étape, vous devez prêter serment. Après votre inscription et la validation de votre dossier, vous recevrez par la suite une invitation de la part du Conseil vous sollicitant à venir prêter au sein des locaux de l’Ordre des architectes. Cette étape est obligatoire comme les précédentes.
Après avoir respecté toutes ces étapes, vous pourrez commencer à exercer en tant qu’architecte d’intérieur, et par ailleurs profitez de votre statut d’auto-entrepreneur.

Si vous souhaitez devenir un architecte auto entrepreneur, sachez que vous n’avez besoin d’aucun diplôme pour exercer. Cependant, pour plus de crédibilité auprès de vos clients ce serait un atout majeur d’en avoir. Nous voici à la fin de notre article et nous espérons que grâce à lui, vous savez désormais tout sur le métier d’architecte d’intérieur en auto entrepreneur.